BB&T fait état de résultats trimestriels records de 0,94 dollar par action diluée, soit une progression de 0,17 dollar ou de 22 % par rapport au quatrième trimestre 2017

April 20, 2018 | By forimmediaterele | Filed in: Press Releases.

Travel & Tourism Industry release:

WINSTON-SALEM, Caroline du Nord, 20 avril 2018 /PRNewswire/ — Aujourd’hui, BB&T Corporation (NYSE : BBT) a fait état de résultats records pour le premier trimestre 2018. Le résultat net disponible pour les actionnaires ordinaires a atteint 745 millions de dollars. Les résultats par action ordinaire après dilution se sont élevés à 0,94 dollar au premier trimestre 2018, soit une progression de 0,77 dollar par rapport au dernier trimestre. Les résultats pour le premier trimestre ont produit un rendement annualisé de l’actif moyen de 1,45 pour cent et un rendement annualisé des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires de 11,43 pour cent.

À l’exclusion des frais de fusion et de restructuration avant impôt d’une valeur de 28 millions de dollars (22 millions de dollars après impôt), le résultat net disponible pour les actionnaires ordinaires a atteint 767 millions de dollars, soit 0,97 dollar par action diluée.

Le résultat net disponible pour les actionnaires ordinaires s’est élevé à 614 millions de dollars (0,77 dollar par action diluée) pour le quatrième trimestre 2017 et 378 millions de dollars (0,46 dollar par action diluée) pour le premier trimestre 2017.

« Nous avons connu un trimestre record avec une grande maîtrise des dépenses et une baisse des dépenses fiscales », explique le président-directeur général Kelly S. King. « Le rendement de l’actif moyen et le rendement des capitaux propres moyens des porteurs d’actions ordinaires ont atteint leur niveau le plus élevé depuis la crise du crédit. »

« Le total des dépenses autres que d’intérêt pour le trimestre a atteint 1,69 milliard de dollars, soit un recul de 169 millions de dollars par rapport au trimestre précédent. À l’exclusion des frais de fusion et de restructuration et des dépenses ponctuelles au trimestre précédent liées à l’adoption de la réforme fiscale, les dépenses autres que d’intérêt ont reculé de 39 millions de dollars, ce qui traduit une excellente maîtrise des dépenses et une avancée continue grâce à nos efforts en termes d’optimisation », ajoute King.

« Pendant le premier trimestre, nous avons été heureux d’annoncer une augmentation de 13,6 pour cent de nos dividendes par action ordinaire pour partager avec nos actionnaires les avantages de la réforme fiscale. Cette mesure fait suite à celles que nous avons entreprises en décembre de l’année dernière lorsque nous avons réalisé des investissements supplémentaires dans nos associés et nos communautés. Nous avons également augmenté notre salaire horaire minimum de 12 à 15 dollars. »

« Au début de ce mois, nous avons annoncé nos projets visant l’acquisition de Regions Insurance. Cette acquisition répond parfaitement à notre stratégie et renforce notre réseau d’assurance de détail sur les principaux marchés de BB&T pour l’ensemble du Sud-Est et pour les nouveaux marchés que sont le Texas, la Louisiane et l’Indiana », conclut King.

Points saillants de la performance du au premier trimestre 2018

  • Le bénéfice dilué par action ordinaire s’est élevé à 0,94 dollar, soit une progression de 0,17 dollar par rapport au quatrième trimestre 2017
  • Le bénéfice dilué par action ordinaire s’est élevé à 0,97 dollar, excluant les frais liés à la fusion et à la restructuration
  • Le rendement de l’actif moyen s’est élevé à 1,45 pour cent
  • Le rendement des capitaux propres moyens des porteurs d’actions ordinaires s’est élevé à 11,43 pour cent
  • Le rendement des capitaux propres tangibles attribuables aux actionnaires ordinaires s’est élevé à 19,36 pour cent
  • Les recettes sur une base d’imposition comparable se sont élevées à 2,84 milliards de dollars, soit un recul de 71 millions de dollars par rapport au quatrième trimestre 2017
  • La marge nette d’intérêts était de 3,44 pour cent, soit un point de base de plus que le trimestre précédent
  • L’ajustement sur une base d’imposition comparable a reculé de 15 millions de dollars, principalement en raison de la baisse des taux d’imposition
  • Le résultat hors intérêts a reculé de 45 millions de dollars, principalement en raison de baisses des frais de services sur les dépôts et d’autres revenus
  • Le taux de revenu des frais était de 41,9 pour cent, par rapport à 42,7 pour cent au trimestre précédent
  • Les frais autres que d’intérêts se sont élevés à 1,69 milliard de dollars, soit un recul de 169 millions de dollars par rapport au quatrième trimestre 2017
  • Le ratio d’efficacité vis-à-vis des PCGR était de 60,0 pour cent, par rapport à 64,7 pour cent au trimestre précédent
  • Le ratio ajusté d’efficacité était de 57,3 pour cent, par rapport à 57,2 pour cent au trimestre précédent
  • La moyenne des emprunts et des baux détenus à des fins d’investissement a atteint 142,9 milliards de dollars, soit une progression de 194 millions de dollars, soit 0,6 pour cent annualisé par rapport au quatrième trimestre 2017
  • La moyenne des prêts commerciaux et industriels a augmenté de 149 millions de dollars, soit une hausse annualisée de 1,0 pour cent
  • La moyenne des prêts d’immobilier commercial (CRE) ont augmenté de 400 millions de dollars, soit une hausse annualisée de 7,7 pour cent
  • La moyenne des prêts hypothécaires à l’habitation a augmenté de 265 millions de dollars, soit une hausse annualisée de 3,8 pour cent
  • La moyenne des prêts indirects a diminué de 512 millions de dollars, soit une diminution annualisée de 11,9 pour cent
  • La moyenne des dépôts s’est élevée à 157,1 milliards de dollars par rapport à 158,0 milliards de dollars au quatrième trimestre 2017
  • La moyenne des dépôts non porteurs d’intérêts a diminué de 892 millions de dollars, soit une diminution annualisée de 6,7 pour cent
  • La moyenne des dépôts non porteurs d’intérêts représente 34,0 pour cent de l’ensemble des dépôts, par rapport à 34,4 pour cent au trimestre précédent
  • La moyenne des dépôts porteurs d’intérêts a augmenté de 71 millions de dollars et les coûts se sont élevés à 0,46 pour cent, soit six points de base par rapport au trimestre précédent
  • La qualité des actifs reste excellente
  • Les emprunts non productifs ont représenté 0,42 pour cent des emprunts détenus à des fins d’investissement, soit deux points de base
  • Les emprunts enregistrant un retard de paiement de 90 jours ou plus et demeurant exigibles ont représenté 0,34 pour cent des emprunts détenus à des fins d’investissement, contre 0,38 pour cent au trimestre précédent
  • La provision pour ratio de couverture des pertes sur emprunts a atteint 2,49 fois les emprunts non productifs détenus à des fins d’investissement, contre 2,62 fois au trimestre précédent
  • La provision pour pertes d’emprunts et de baux a représenté 1,05 pour cent des emprunts détenus à des fins d’investissement, soit un point de base par rapport au trimestre précédent
  • Les niveaux de capitaux sont restés solides à tous les niveaux
  • Le ratio des fonds propres de base de catégorie 1 et des actifs pondérés en fonction des risques s’établit à 10,2 pour cent
  • Le capital-risque de catégorie 1 était de 12,0 pour cent
  • Le total des fonds propres a atteint 14,0 pour cent
  • Le capital à effet de levier était de 9,9 pour cent

Présentation des résultats et synthèse de la performance trimestrielle

Pour écouter en direct la conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre 2018 de BB&T organisée ce matin à 8 h 00 (heure de l’Est), veuillez composer le 866-519-2796 et saisir le code de participant 876127. Une présentation sera utilisée pendant la conférence téléphonique sur les résultats et elle est disponible sur notre site web à l’adresse https://bbt.investorroom.com/webcasts-and-presentations. Des rediffusions de la conférence téléphonique seront disponibles pendant 30 jours en composant le 888-203-1112 (code d’accès 6326592).

La présentation, comprenant une annexe rapprochant les informations non PCGR, est disponible sur https://bbt.investorroom.com/webcasts-and-presentations. La synthèse de la performance trimestrielle du premier trimestre 2018 de BB&T, contenant des états financiers détaillés, est disponible sur le site web de BB&T à l’adresse https://bbt.investorroom.com/quarterly-earnings.

À propos de BB&T

Au 31 mars 2018, BB&T est l’une des plus importantes sociétés de portefeuille de services financiers des États-Unis, avec 220,7 milliards de dollars d’actifs et une capitalisation boursière d’environ 40,6 milliards de dollars. S’appuyant sur une longue tradition d’excellence dans le secteur des services bancaires à la collectivité, BB&T offre une large gamme de services financiers, parmi lesquels des services de banque de détail et commerciale, d’investissements, d’assurances, de gestion de patrimoine, de gestion d’actifs, d’hypothèque, de banque d’affaires, de marchés des capitaux et de financements spécialisés. Basée à Winston-Salem en Caroline du Nord, BB&T gère plus de 2 000 centres financiers répartis dans 15 États et à Washington, D.C. Figurant au Fortune 500, BB&T est régulièrement reconnue par Greenwich Associates pour son service à la clientèle exceptionnel auprès des petites entreprises et du marché intermédiaire. Un complément d’information sur BB&T et sa gamme complète de produits et services est disponible sur BBT.com.

Les ratios de fonds propres sont préliminaires.

Ce communiqué de presse contient des informations financières et des mesures de rendement établies par des méthodes autres que celles qui sont conformes aux principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») aux États-Unis. La direction de BB&T utilise ces mesures « non PCGR » pour son analyse de performance de la société et de l’efficacité de ses opérations. La direction estime que ces mesures non PCGR permettent de mieux comprendre les opérations en cours, améliorent la comparabilité des résultats avec les périodes antérieures et démontrent les effets d’éléments significatifs durant la période actuelle. La société estime qu’une analyse significative de sa performance financière nécessite une compréhension des facteurs qui sous-tendent ladite performance. La direction de BB&T pense que les investisseurs pourront trouver que ces mesures financières non PCGR leur seront utiles. Ces divulgations ne doivent pas être considérées comme un substitut d’autres mesures financières déterminées conformément aux PCGR, et elles ne sont pas nécessairement comparables aux mesures de performance non PCGR pouvant être présentées par d’autres sociétés. Les types de mesures non PCGR utilisées dans ce communiqué de presse sont les suivants :

  • Le bénéfice dilué rajusté par action est non PCGR en ce sens qu’il exclut les frais de fusion et restructuration et autres éléments sélectionnés, nets d’impôt. La direction de BB&T utilise cette mesure dans son analyse de la performance de la société. La direction de BB&T estime que cette mesure permet de mieux comprendre les opérations en cours, améliore la comparabilité des résultats avec les périodes antérieures et démontre également les effets de gains et frais significatifs.
  • Le ratio ajusté d’efficacité est non PCGR en ce sens qu’il exclut les gains (pertes) sur les valeurs mobilières, l’amortissement des actifs incorporels, les frais de fusion et restructuration, ainsi que d’autres éléments sélectionnés. La direction de BB&T utilise cette mesure dans son analyse de la performance de la société. La direction de BB&T estime que cette mesure permet de mieux comprendre les opérations en cours, améliore la comparabilité des résultats avec les périodes antérieures et démontre également les effets de gains et frais significatifs.
  • Les fonds propres corporels et mesures associées sont des mesures non PCGR qui excluent l’impact des actifs non corporels et leur amortissement correspondant. Ces mesures sont utiles pour une évaluation systématique de la performance d’une entreprise, que ce soit par des acquisitions ou par un développement interne. La direction de BB&T utilise ces mesures pour évaluer la qualité du capital et du rendement relatif au risque du bilan, et elle estime que les investisseurs pourront les trouver utiles dans leur analyse de la société.
  • La marge nette de l’intérêt ajustée est une mesure non PCGR en ce qu’elle évalue l’impact sur les produits d’intérêts nets sur une base d’imposition comparable si la réforme fiscale n’avait pas été votée. La direction de BB&T estime que cette mesure permet de mieux comprendre les opérations en cours et renforce la comparabilité des résultats avec les périodes précédentes, et qu’elle démontre les effets de la réforme fiscale.

Un rapprochement entre ces mesures non PCGR et la mesure PCGR la plus directement comparable est inclus dans la synthèse de la performance trimestrielle du premier trimestre 2018 de BB&T, laquelle est disponible sur https://bbt.investorroom.com/quarterly-earnings .

Ce communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 (loi sur la réforme des litiges sur les valeurs mobilières des États-Unis) en ce qui concerne la situation financière, les résultats d’exploitation, les plans d’affaires et la performance future de BB&T. Les énoncés prospectifs ne sont pas fondés sur des faits historiques, mais représentent au contraire les attentes et les hypothèses de la direction de BB&T concernant l’activité, l’économie et autres conditions futures de BB&T. Dans la mesure où les énoncés prospectifs se réfèrent à l’avenir, ils sont assujettis de façon inhérente à des incertitudes, risques et changements de circonstances difficiles à prévoir. Les résultats réels de BB&T peuvent différer matériellement de ceux envisagés dans ces énoncés prospectifs. Des termes comme « anticipe », « croit », « estime », « s’attend à », « prévoit », « a l’intention de », « planifie », « projette », « peut », « va », « devrait », « pourrait », ainsi que d’autres expressions similaires visent à identifier ces énoncés prospectifs. Ces énoncés sont assujettis à des facteurs susceptibles de faire varier sensiblement les résultats réels par rapport aux résultats anticipés. Bien que l’exhaustivité de la liste des risques et incertitudes ou des facteurs de risque ne soit nullement garantie, des facteurs importants susceptibles de faire varier sensiblement les résultats réels par rapport aux résultats figurant dans les énoncés prospectifs incluent ce qui suit, sans toutefois s’y limiter, de même que les risques et incertitudes abordés plus en détail dans la Rubrique 1A intitulée « Risk Factors » (Facteurs de risque) de notre Rapport annuel établi sur formulaire 10-K pour l’exercice clos au 31 décembre 2017, ainsi que dans toute déclaration ultérieure de BB&T auprès de la Securities and Exchange Commission (Commission des valeurs mobilières des États-Unis):

  • la conjoncture économique générale ou sectorielle, tant sur le plan national que régional, pourrait être moins favorable que prévu, ce qui entraînerait, entre autres, une détérioration de la qualité du crédit et/ou une demande moindre de crédits, assurances ou autres services ;
  • des perturbations sur les marchés financiers nationaux et mondiaux, notamment l’impact d’une dégradation des obligations du gouvernement des États-Unis par l’une des agences de notation, l’instabilité économique et la conjoncture de récession en Europe, la sortie possible du Royaume-Uni de l’Union européenne ;
  • des changements dans l’environnement des taux d’intérêt, y compris des modifications des taux d’intérêt apportées par la Réserve fédérale, ainsi que des réévaluations de trésorerie, pourraient réduire la marge nette d’intérêts et/ou les volumes et les valeurs des prêts octroyés ou détenus, ainsi que la valeur d’autres actifs financiers détenus ;
  • des pressions concurrentielles parmi les institutions dépositaires et financières autres pourraient augmenter de manière significative ;
  • des changements législatifs, réglementaires ou comptables, notamment des changements résultant de l’adoption et de l’application de la loi Dodd-Frank, pourraient contrecarrer les activités dans lesquelles BB&T est engagée ;
  • des autorités fiscales locales, nationales ou fédérales pourraient adopter des positions fiscales défavorables à BB&T ;
  • les notations de crédit de BB&T pourraient être revues à la baisse ;
  • des changements défavorables pourraient se produire sur les marchés des titres ;
  • des concurrents de BB&T pourraient disposer de ressources financières plus importantes ou développer des produits leur permettant d’être plus compétitifs que BB&T, et pourraient être assujettis à d’autres normes réglementaires que BB&T ;
  • des risques liés à la cybersécurité, comprenant le « déni de service », le « piratage » et le « vol d’identité » pourraient nuire à la réputation ou à la performance économique et financière de BB&T, et BB&T pourrait être tenue responsable de pertes financières encourues par des tiers en raison de violations de données partagées entre institutions financières ;
  • des coûts plus élevés que prévu se rapportant à l’infrastructure de technologie de l’information, ou une défaillance dans la mise en œuvre efficiente de renforcements futurs des systèmes pourraient avoir un effet négatif sur la situation financière de BB&T et le résultat de ses opérations, ce qui pourrait se traduire en coûts supplémentaires significatifs pour BB&T ;
  • des catastrophes naturelles ou autres, y compris des actes de terrorisme, pourraient nuire à BB&T en perturbant significativement les opérations de BB&T, ou la capacité ou la volonté des clients à accéder aux produits et services de BB&T ;
  • des coûts relatifs à l’intégration des affaires de BB&T et de ses partenaires de fusion pourraient être plus importants que prévu ;
  • l’échec de la mise en œuvre de plans opérationnels ou stratégiques, notamment la capacité à conclure et/ou à intégrer avec succès des fusions et acquisitions, ou à atteindre pleinement des économies de coûts attendues ou une croissance de chiffre d’affaires en relation avec les fusions et acquisitions dans les délais prévus, pourrait avoir une incidence négative sur la situation financière et les résultats d’exploitation ;
  • des litiges et procédures réglementaires significatifs pourraient avoir un effet matériel négatif sur BB&T ;
  • une résolution défavorable de procédures légales ou autres réclamations et enquêtes réglementaires et autres gouvernementales, ou d’autres requêtes, pourrait engendrer une publicité négative, des protestations, des amendes, des pénalités, des restrictions sur les opérations de BB&T ou sur sa capacité à étendre ses activités ainsi que d’autres conséquences négatives, autant d’éléments susceptibles d’atteindre à la réputation et d’avoir un impact défavorable sur la situation financière et les résultats d’exploitation de BB&T ;
  • des risques résultant d’une utilisation importante de modèles ;
  • les mesures de maîtrise des risques pourraient ne pas être pleinement efficaces ;
  • l’attrition de dépôts, la perte de clients et/ou de recettes à la suite de la finalisation des fusions /acquisitions pourraient être plus importantes que prévu ; et
  • des pannes généralisées des systèmes, causées par la défaillance de systèmes internes critiques ou de services critiques fournis par des tiers, pourraient engendrer des conséquences négatives sur la situation financière et les résultats d’exploitation de BB&T.

Les lecteurs sont avisés de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, lesquels s’expriment uniquement à partir de la date de ce rapport. Les résultats réels peuvent différer matériellement de ceux exprimés ou suggérés par l’un quelconque de ces énoncés prospectifs. Sauf si la réglementation ou loi en vigueur l’exige, BB&T rejette toute obligation de revoir ou mettre à jour publiquement un ou des énoncés prospectifs pour quelque raison que ce soit.

SOURCE BB&T Corporation

Related Links

http://www.bbt.com

Click here to read the full release with contact information on PR Newswire. Some releases are not in English.

To post and circulate your own press release on FIR and the eTN Network  please click here 

 


Comments are closed here.